Creatures of the City
SCAU Architecture

Conception et direction éditoriale : atmosphériques narratives et Building Paris
Design graphique : Building Paris
Photographies : Cyrille Weiner
Texte : Aurélien Bellanger
Editeur : Park Books, 2018

Creatures of the City donne à lire de manière significative la production de SCAU architecture à travers les regards d’Aurélien Bellanger et de Cyrille Weiner.
Plutôt qu’un travail rétrospectif ou monographique il propose un instantané de ce que peut être la ville contemporaine en s’attachant à quatorze réalisations de l’agence. Elles sont le support d’une rencontre entre un collectif d’architectes, un photographe et un écrivain qui suppose une multiplication des angles de vue.
Plus que des œuvres figées, ce livre donne à voir des ouvrages pleinement en acte. C’est ce dont rendent compte les photographies de Cyrille Weiner qui captent la résilience des villes face aux bouleversements induits par leur renouvellement. C’est le contexte humain qui est révélé au profit d’une multitude de possibles ouverts par le livre.
Cet élargissement du champ est permis par la capacité des architectes à accepter la nécessaire dépossession de leurs œuvres pour qu’elles trouvent pleinement leurs destinations et leurs destinataires. En convoquant des regards extérieurs à l’architecture, le livre tend des ponts entre les disciplines pour faire émerger en filigrane un amour commun de la ville.
Cette apparition suit un récit urbain où quatorze bâtiments aux fonctions diverses se frôlent pour constituer la ligne de mire d’une déambulation photographique et une brèche dans la sensibilité d’un auteur.

Livrer un bâtiment, c’est aussi se défaire d’une œuvre, le laisser à la ville et aux pratiques des usagers. La réussite d’une architecture réside peut-être en partie dans les fluctuations et le renouvellement de son appropriation par tous.
Dans cette optique, ce livre rend hommage aux capacités des bâtiments à s’adapter au réel et aux nouveaux venus. Cette plasticité d’usages se traduit dans la forme même du livre.
Comme d’autres habitants avant eux, Aurélien Bellanger et Cyrille Weiner ont été amenés à s’approprier librement tout ou partie des quatorze bâtiments ; selon leurs sensibilités et avec leurs media. Ils traversent ainsi un échantillon de la production de l’agence et font naître une ville imaginaire où les bâtiments sont tantôt acteurs, tantôt décors de fictions extraites du réel. Il en résulte une concrétion d’échelles et de distances où le factuel frôle l’onirique dans un schéma narratif ouvert à chacun.

wec1902_repro_SCAU_M10P9751

wec1902_repro_SCAU_M10P9751

wec1902_repro_SCAU_9771

wec1902_repro_SCAU_9771