HEC Campus, Evolution of a Model
Le campus HEC, un modèle d’évolution

Conception, direction et suivi éditorial : atmosphériques narratives
Design graphique : Building Paris
Photographies : Cyrille Weiner
Auteurs : Peter Todd, Christian Hottin, Virginie Picon-Lefebvre, Martin Duplantier, Francesco Zuddas, David Chipperfield, Cyrille Weiner
Editeur : Park Books, 2019

UN MODELE D’EVOLUTION / L’EVOLUTION D’UN MODELE

Le mot campus renvoie directement à une dimension spatiale précise : de vastes espaces verts dans lesquels on retrouve un ensemble de bâtiments aux fonctions différentes, sous la matrice commune de la transmission du savoir et de l’enseignement. Selon cette définition, le campus apparaît comme une structure offrant une possibilité infinie de configurations, un véritable modèle adaptable en fonction des différentes exigences. Les images de Cyrille Weiner, rythmant la succession des contenus du livre, essaient de définir visuellement cette dimension territoriale en focalisant l’attention sur un exemple concret : les site de Jouy-en-Josas de l’École des Haute Etudes Commerciales (HEC). Les images  soulignent  l’intérêt de ce livre pour l’évolution des modes de vie dans le campus universitaire, en focalisant l’attention sur Jouy-en Josas comme paradigme français. HEC est en effet l’une des institutions françaises qui se situe à l’avant-garde de l’expérimentation des modèles d’enseignement informels favorisés par l’organisation du campus. Le texte de Christian Hottin, enrichi d’images historiques, explique clairement comment, à partir de 1958, HEC choisit de sortir du périmètre de Paris intra-muros à la  recherche d’une possibilité d’enseignement plus en phase avec les formes d’apprentissage modernes.

Soixante-ans après, le mode de vie sur le campus imaginé par René Coulon, nécessite des rénovations et des innovations. La résidence étudiante, dans son sens moderniste d’“Existenz minimum”, devient l’objet d’une nouvelle expérimentation, mis en oeuvre par Martin Duplantier, ancien élève de cette école et architecte démiurge d’une expérience  sur l’habitat étudiant sur le campus de Jouy-en-Josas.  La conversation entre Martin Duplantier et Virginie Picon-Lefebvre restitue la genèse, la conception et la création du projet de résidence étudiante sur le campus. Les mots de Peter Todd, Directeur Général de HEC renforcent le discours spatial élaboré par l’architecte. Ensuite, une lecture et une critique sur le concept de campus, écrite par Francesco Zuddas, fait dialoguer cette expérience française avec d’autres cas d’études dans une perspective historique et sociale élargie.

Enfin, David Chipperfield s’interroge sur la façon dont l’architecture peut devenir un modèle pour élaborer l’enseignement du futur, l’ambition de cet  ouvrage étant de prendre le prétexte du campus HEC pour proposer une réflexion plus large sur la  conception contemporaine des espaces d’étude et de travail.